Route 25b Les Sables d’Olonne avec Vent et Courant

 

ENVOYER MOI VOS PHOTOS SUR ramses18@wanadoo.fr.

Je retourne à 7h30 à la plage en combinaison sèche que j’emmène le soir quand je pars tôt le matin. Et là,  catastrophe! Le grapin que j’avais mis hier soir n’a pas tenu avec le vent tournant.

J’avais prévu de revenir environ une heure et demi après la pleine mer. Et là Ramses18 est échoué en haut de la plage. L’amarre de retenue a bien tenue, mais l’ancrage pour le maintenir à flot n’a pas tenu.  Grand moment de désespoir. J’essaye de le glisser sur la descente de la plage,  en vain,  trop lourd le catamaran chargé.

Bonjour, je peux vous aider? Mathieu un grand gaillard en néoprène s’approche. A deux on tire sur la barre arrière,  ça glisse un peu, à force petit à petit on remet mon Ramses18 dans l’eau. Puis Mathieu à son tour me demande de l’aide pour remonter son zodiac sur sa remorque. Évidemment que j’accepte. Je manivelle le treuil pendant qu’il oriente bien son zodiac.  Ça y est on est clair tous les deux maintenant. Je lis avec humour sur le camion de Mathieu qu’il est moniteur à l’Ecole de Glisse.  C’est juste ce qu’il me fallait. En route pour les Sables d’Olonne.

DSC_0659

Je repasse sous le pont en même temps que la navette que je salue et qui me répond par un grand coup de corne, ça vibre jusqu’au fond des poumons. Je sort du chenal et pique vers le Sud à 7 noeuds pour 33 Miles,  soit cinq heures en gros si ça se maintient. Mais une pétole d’une heure est prévue avec une grosse rotation du vent par le Sud. Midi pétole,  j’en profite pour réparer un safran dont les galets avaient sauté avant hier.
DSC_0661

C’est fait et c’est mieux pour barrer, surtout si le vent monte comme prévu à plus de dix noeuds. Les Miles défilent et le phare de la Grande Barge se dessine au loin. Le vent monte, je suis grand largue et surf un peu sur les vagues. Par économie j’ai coupé la tablette à 50% de charge et n’active le tracker que cinq minutes toutes les heures quand la liaison téléphone passe. Je passe enfin le phare puis la cardinale Sud des Petites Barges et file plein largue vers le port. J’y affale dans le vent toujours fort et rentre dans le chenal, vent dans le nez, moteur pleine charge jusqu’au ponton de la capitainerie de port Olona. J’ai vidé la moitié de la batterie moteur. Il est 18h00. Règlement et place sur ponton Kbis 036.

DSC_0664

Je trouve une chambre pour deux nuits à l’hôtel deux étoiles La Côte Sauvage,  juste comme je voulais et tout près du port Olona. Le patron très serviable me propose sa machine à laver quand je lui demande où il y a une laverie. Très bien dormi et petit déjeuner nourrissant comme j’aime.
DSC_0663
L’hotel est à 8 minutes à pied de la capitainerie de port Olona.

La Gironde et les canaux se rapprochent bien maintenant. Aujourd’hui, dimanche repos, je met à jour tous les blogs en retard. C’est bientôt fait,  et je vais retrouver mon fils Thierry dans une heure.
DSC_0667

Plusieurs commentaires sur “Route 25b Les Sables d’Olonne avec Vent et Courant

  1. Super la photo du père et du fils. J’espère que vous avez pu passer un peu de bon temps ensemble. Bon vent a toi Louis. Je suis ton blog quotidiennement. En ce moment c’est un peu dur car je garde les 2 petits a Sète. Biz

  2. Salut Dartiste
    As tu une idée de la date de ton passage au Verdon?
    Une petite info pour ne pas te planter sur une digue traitre. Lorsque tu as dépassé l’entrée du port Médoc, tu vois le club de voile. A marée basse facile, on voit la digue, mais à marée haute, ne prend pas le risque d’y aller tout droit car on ne voit plus l’enrochement. Suit bien le balisage, il y a un piquet vert et là une fois dépassé, c’est bon, tu peux viser le club. Pas de pb pour beacher et il y a du monde en ce moment et même un tracteur pour hisser ton Dart assez haut. Ton Dart va pouvoir bavarder avec ses potes, il y en a 8 en ce moment sur la plage.
    A bientôt
    D

    • Bien arrivé à 15 hr au pont de Ré, largue à plus de neuf noeuds, bonne prévision météo bien tenue.

  3. Superbe ce rdv familiale …

    Bonne route à chacun de vous deux …
    Bon vent à mon ti frère dans son nouveau périple pro ! Aux sables !!! Quelle classe 😉

    Bon vent à mon papa … Le plus dur est derrière 😉 enjoy !

  4. Louis,
    Chapeau bas !
    Peux tu me donner une indication d’amerrissage du côté de Toulon ?
    Je viendrait faire un bout de route avec toi si c’est courant août.
    De toute façon tu est attendu à CAVALAIRE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.