151116 Première traversée et arrivée Galápagos Santa Cruz

NEWS LAST
Bonjour chers lecteurs et lectrices fidèles ou nouveaux.
Je reprends ce blog dans des conditions assez difficiles, les transmissions internet depuis les Galápagos sont assez erratiques. J’envoies les données brutes avant traitement et avant photos. Les photos sont difficiles à transmettre. Aussi soyez tolérants et compréhensifs si tout ne passe pas bien.
On me remercie pour les photos des copains mais il n’y en a pas de moi, aussi je vais commencer par moi, et ce n’est pas du narcissisme bien sur.
Lire la suite

151105-06 jeudi Taboga.

Mettez, écrivez des commentaires, cela nous fera plaisirs aussi.
6h30 nouveau concert stéréo de pompes à eaux, debout, petit déjeuner complet maintenant qu’on est sur l’avitaillement. Claude décide d’aller immédiatement faire le diesel à la marina voisine et après discussion avec Amiral Poeme, on part vers Taboga au sud en traversant le chenal et le parc des cargos au mouillage en attente de passage du canal.
Morale du jour de Claude : « Si tu veux vivre vieux marin, arrondi les caps et salue les grains ».

Chose dite, chose faite. On remplit les deux réservoirs de diesel et descendons au Sud vers Taboga.

IMGP9538

Une première halte dans une petite baie sans personne ; baignade et déjeuner.

IMGP9536

Puis on file mouiller vers le village, rebaignade en plongée de Patrick et Marc qui nettoient à fond les deux coques du catamaran. Je calibre mon GPS sur les Galapagos et Hiva Oa, il est d’accord avec cap et distance de l’électronique du bord. Et je rédige les blogs des derniers jours avec l’espoir de trouver très vite avant de partir un Wifi correct quelque part. Les deux autres Poe nous rejoindrons ce soir ou demain, … à suivre.

Vendredi 6 novembre 13h00. Je suis à Taboga dans une pension B&B super, Agua Sol Villa, au bord de la mer, avec un WIFI impeccable qui marche très bien et un patron super sympa. Je met tous les articles à jour dans le blog.
Jean-Luc et Marc sont parti à Panama pour l’Arceda verde et soigner deux récentes blessures aux pieds, et moi je blogue depuis ce matin pour mettre toutes les dernières aventures et photos en ligne.
Ensuite pendant la traversée vers les Galápagos je n’aurai plus d’accès au blog. Le prochain point sera dans dix jours environs.
Mettez vos commentaires dans le blog, je/nous y répondrons dès que possible.
Enfin le Pacifique, et nous sommes plusieurs à traverser l’équateur pour la première fois!

Que les dieux de la mer soient avec nous.

151104 Mercredi Panama Avitaillement WIFI HS, anniversaire Pierre

Ce matin, vers 6h30 réveil par le concert en stéréo des six pompes à eaux diverses du bord. J’émerge d’un profond sommeil. Vous savez, le dernier sommeil du matin, celui où on fait plein de beau rêve et où on plane en volant au-dessus de la mer à côté des oiseaux qui plongent subitement attraper un poisson. Quoi ! quoi ! un poisson ! Où ça ? Où il est le poisson ? je n’en ai toujours pas attrapé un seul alors que des milliers tournent autour des bateaux pour le grand plaisir des pélicans. Les copains commencent un peu à me charrier à ce sujet. Aujourd’hui mercredi 4 novembre, toujours férié au Panama, c’est relâche avec, au programme, avitaillement et diesel et soleil de plomb sans vent dans un air très humide.
Mettez, écrivez des commentaires, cela nous fera plaisirs aussi.
Lire la suite

151102-3 Traversé Lac Gatun et écluses sur Pacifique jusqu’à la presqu’ile Flamenco

Mettez, écrivez des commentaires, cela nous fera plaisirs aussi.

Julio revient bien vers 7h30 sur notre bord, petit déjeuner, café pancake. Eva et Poeme se désaccouple de notre bord et nous larguons les amarres de la tonne. Tout au moteur 5 – 6 nœuds, dans un chenal bien balisé, pendant 5 heures au milieu des iles de cette ancienne vallée inondée pour les besoins du canal. Nous croisons des gros cargos en route vers l’Atlantique, et tous les engins de dragages pour les modifications du canal pour les cargos format Super Maxi Panama qui pourront passer à partir de 2016 avec les nouvelles super écluses. Déjeuner à bord en route par Patrick Maitre Coq à l’occasion.

IMGP9395
Lire la suite

151101-02 MàJ Photo : Passage du Canal de Panama

Dimanche 1er novembre, 13h45 nous quittons le mouillage du Nautico pour retourner sur le Flat d’attente. Et nous attendons …. Vers 17 heure les Pilotes arrivent et Julio monte à notre bord, jeune Panaméen, good English speaking (en fait son vrai titre est « Transit Adviser », il pratique cette activité en plus de son vrai métier, il est commandant d’un gros Pousseur qui aide les gros cargo dans les écluses). Il nous dit que nous allons bientôt passer les écluses de Gatun avec trois sas montant et 85 pieds de dénivelés au total (=25 mètre). Et il nous précise que nous allons passer à couple, les trois catamarans à couple, Poe Miti à babord tractant avec son moteur bâbord et barre libre, Poeme au centre sans moteur mais dirigeant à la barre tout le convoi, et Poe Reva à tribord avec moteur tribord tractant et barre libre.
IMGP9379

Il explique ensuite le système de courant à l’approche des sas et à l’intérieur des sas. Des gros cargos sortent de l’écluse, d’autres rentrent et passent devant nous, nous suivrons PAC SEGINUS le vert.

IMGP9380

On se pose tous la même question : quelle est la largeur des sas et quelle est la largeur d’un Lagoon 400SE ?
Lire la suite

151101 Colon, départ bientôt les premières écluses

Dimanche 1er Novembre, comme une espèce de légère excitation sur le bord ce matin! Le ciel est orageux, il y avait plein d’éclair ce matin vers 5 heure. On sait qu’on quitte enfin Colon pour rentrer sur le canal. Les liners et les pneus sont à bord. Rendez-vous vers  14 heure sur le Flat. Les dernières vérifications; consolider l’œillet du point d’amure de la GV, monter en tête de mat pour étanchéifier la connectique de l’anémomètre. Marc et Claude percent, coupent, dessinent, cousent comme de vrais voiliers.

Lire la suite

151030 Last News Colon

La jauge des 3 Lagoon est bien passée hier, on était mouillé à coté de Greenpeace (promis je mets les photos dès que possible),

IMGP9343

le virement bancaire pour le passage a bien été fait aujourd’hui, on traverse bientôt le canal, on passe l’entrée et on dort sur le lac, sinon demain et après-demain. Ensuite ravitaillement final à Panama City, et en route à travers le Pacifique. Enfin naviguer! Passage aux Galápagos, ou par l’Equateur ou autre option.
Bad News, j’ai grillé mes codes SIM dans ma poche et n’ai pas mes Codes PUK, donc plus de communication avec le smartphone. Il ne me reste que la tablette avec Internet quand je capte un spot Wifi ; ça me rappelle une même histoire de smartphone et de tablette en panne l’été dernier au Tour de France.
Lire la suite

151024 de Panama TRYP HOTEL à Colon et Poe Miti

Tryp Hôtel, une bonne nuit et pas d’eau le matin, panne de tuyau. Un bon et copieux petit déjeuner continental me rassasie pour la journée. Contact avec Benjamin, les catamarans sont à Colon. Je capture leur position pour pouvoir montrer où aller au taxi avec qui j’ai repris contact pour partir à 1 heure de l’après-midi.
Screenshot_2015-10-24-12-32-00
L’eau est revenue à l’hôtel, je prends une bonne douche après ces deux jours de voyage. Je « checkOut » avec Tara et Elisa, charmantes qui veulent l’adresse du blog www.ramses18.fr .
DSC_0036

Lire la suite

151028 retour de Portobelo a Colon

Retour de Portobelo 14h à Colon arrivée 17h00. Plein de gros cargo. On se précipite au club pour le Wifi, avec une biere.

DSC_0072

Donc j’en profite pour bloguer à fond.

Lire la suite

151026 PortoBelo Poisson grillé plage cocotier

Je me dépêche pendant que internet marche un peu, car communication très difficiles. Donc mardi 26 les trois cata sont à PortoBello, plongée et chasse de poisson et on se retrouve tous à la plage sous les cocotiers à faire griller les poissons péchés du jour. Donc j’enverrai les messages par petit morceau avant les coupures de Net. Le mercredi 27 ont retourne vers Colon faire les measurements des catamarans (c’est mesurer longueur et largeur, pour optimiser les passage et remplissage des écluses). Après, un jour peut-être on passera le canal. Pour passer le canal, il faut être 4 « liner » qui tiennent les écoutes fournies vendues par le canal, le capitaine du bord, et un pilote que l’on embarque aussi. Tout ce petit monde est payant bien sûr, business is business.
Lire la suite