151104 Mercredi Panama Avitaillement WIFI HS, anniversaire Pierre

Ce matin, vers 6h30 réveil par le concert en stéréo des six pompes à eaux diverses du bord. J’émerge d’un profond sommeil. Vous savez, le dernier sommeil du matin, celui où on fait plein de beau rêve et où on plane en volant au-dessus de la mer à côté des oiseaux qui plongent subitement attraper un poisson. Quoi ! quoi ! un poisson ! Où ça ? Où il est le poisson ? je n’en ai toujours pas attrapé un seul alors que des milliers tournent autour des bateaux pour le grand plaisir des pélicans. Les copains commencent un peu à me charrier à ce sujet. Aujourd’hui mercredi 4 novembre, toujours férié au Panama, c’est relâche avec, au programme, avitaillement et diesel et soleil de plomb sans vent dans un air très humide.
Mettez, écrivez des commentaires, cela nous fera plaisirs aussi.

Patrick et Jean-Luc partent en ville pour l’avitaillement. Marc monte en haut du mat, bien sécuriser sur sa chaise avec la drisse de GV et la balancine, vérifier les contacts des girouette et anémomètre qui défaillent par gros temps pluvieux.

IMGP9500

Puis Marc part aussi en ville pour chercher de l’argile vert, et si possible le téléphone de Jean-Luc perdu dans un taxi.

Je profite d’un passage à terre pour aller faire du Wifi au Flamenco. A grand peine j’attrape les emails, le blog ne passe pas, ni en texte, ni en image, et je ne parle pas des vidéos. Un peu avant midi Jacques revient d’avitaillement, je l’aide à remplir un zodiac raz bord et à le décharger sur Poeme, les dizaines de sacs plastiques trop chargés se déchirent, mais pas trop de dégât sauf les yaourts qui flottent ou s’écrase sur la plage arrière. Je retourne sur Poe Miti déjeuner en attendant l’arrivée de Jean-Luc et Patrick qui tarde. Finalement ils reviennent vers 14h30 en trois zodiac pour tout débarquer sur Poe Miti, 450 litres d’eau et des dizaines de cartons en tous genres.

IMGP9504

IMGP9505

La note fait deux mètres de long, et, en négociant avec la patronne du super marché, tout l’avitaillement est empaqueté par le personnel du super marché et livré au port directement dans un magnifique camion de 12 tonnes klaxonnant à travers toute la ville.

IMG_5336
Chapeau les avitailleurs.

 

Avec Claude, Patrick, Jean-Luc et moi, on passe tout le reste de l’après-midi à trier, à ranger dans tous les recoins du bateau les six semaines de nourriture et d’eau pour cinq personnes.

IMGP9511

IMGP9512

IMGP9507

IMGP9508

Marc revient enfin sur l’annexe de navigateurs Français d’un bateau voisin, pas d’argile, mais avec le téléphone de Jean-Luc que le chauffeur de taxi a ramené. Chapeau l’honnêteté !
18h30 Pierre fête ses 51 ans sur Poe Reva où nous nous retrouvons presque tous.

IMGP9515

 

IMGP9518

IMGP9522

IMGP9525

Apéro général et très sympathique convivialité des trois bateaux. Et des histoires de chacun, et des petits fours tout plein, et encore un petit verre et quelques chansons, la croisière s’amuse…
Oups! 21h00, on rentre vite à notre bord manger le diner préparé par Claude, on fera la vaisselle demain, trop fatigué ce soir. Excuse-nous Claude on fera la vaisselle demain matin.
Je m’endors instantanément.
Finalement on n’a pas fait le diesel aujourd’hui.

Mettez, écrivez des commentaires, cela nous fera plaisirs aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.