151025 Colon PortoBello

151026 Colon Portobello
Après les retrouvailles avec l’équipe, première nuit à bord, très chaud le soir humide, mais content dans une vraie cabine. Nuit ponctuée par les appels sur la VHF nocturne et les bateaux du port et gros porte-container, sirène de départ et bruit de moteur de plusieurs milliers de chevaux. Le matin, un peu de fraicheur arrive par le hublot, je me rendors encore un peu, le jour arrive vite sous cette latitude. Petit déjeuner avec Claude, chef de notre bord Poe Miti, et Patrick, équipier.

Yannick et Agnès prennent ensuite leur petit déjeuner puis nous quitte pour changement de bord. Les deux autres catamarans se nomme PoeMe, chef de Flotte et Poe Reva. L’escale à Panama va durer quelques jours pour raisons administratives, et récupérer aussi deux autres équipiers. Claude propose d’aller à PortoBello, et Benjamin est OK sur cette proposition et nous rejoindra avec les deux autres catamarans après récupération des deux équipiers attendus. Poe Miti part vers l’Est en sortant du chenal. C’est vrai, on est dans la zone B ici je crois pour les couleurs des balises de chenal, les couleurs rouge et verte sont inversées par rapport à l’Europe en zone A. On monte la GV et un grand foc, plutôt comme exercice que pour profiter du vent qui est bien faible aujourd’hui près de la cote. On arrive bientôt dans une petite baie juste ouverte à l’Ouest où la forêt tropicale très verte descend des montagnes jusqu’au bord de la mer. Quelques maisons isolées déchirent l’orée de la forêt au bord de l’eau au nord, et un charmant village rose avec sa petite église au clocher blanc côté Sud.

IMGP9273

Ti Punchs rhum citron vert en apéritif. Déjeuner préparer par Claude. J’ai avoué ma totale incompétence à faire la cuisine, et ma grande compétence à faire la vaisselle, cela semble convenir comme répartition des tâches du bord. Un contact VHF avec Benjamin, toujours à Colon, pour nous dire que les deux équipiers attendus ne sont toujours arrivés, et que les deux autres catamaran PoeMe et Poe Reva nous rejoindrons à PortoBello demain lundi et non pas ce soir dimanche. Je prends avec Patrick les deux kayaks et pagaies et nous longeons le rivage le long de la forêt jusqu’à une anse où les pélicans font un festival d’atterrissage et de décollage en chassant les poissons près du rivage. Les nuages sont très sombres au loin vers Colon, et arrivent lentement vers nous. Il est bientôt 18 heure, le soleil va bientôt plonger tout droit dans l’océan. Nous rentrons pagayant en tirant fort sur les bras, petit courant et petit vent contre. 18h30 nous arrivons à Poe Miti juste avant la pluie et juste avant la tombée de la nuit. 19h30 je termine cette page du blog au son d’une douce musique issue du Bluetooth de Patrick qui rédige aussi ses mémoires quotidiennes dans le carré à coté de Claude dévorant je ne sais quel livre. Nous avons tellement bien déjeuner ce midi que nous allons probablement « zapper » le diner ce soir. Eh bien non, Ti Punch et une grande salade juste pour dire. C’est la pleine lune ici. Et demain nous prévoyons de retourner voir les pélicans avec masque tuba et palme, et caméra. Personnellement je vais bien dormir ce soir.

Plusieurs commentaires sur “151025 Colon PortoBello

  1. Profite bien Louis …. Tu l’as bien mérité…
    Tu ne serais pas en repérage pour faire un futur voyage dans ces contrées sur Ramses 18 par hasard… !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.