C16 Canal de la Robine jusqu’à Narbonne

Depuis le Port de la Robine PK 0 jusqu’à Narbonne PK 10. Petite étape de jonction pour me refaire une santé à Narbonne.  Les écluses sont automatiques et donc pas d’arrêt déjeuner. Je passe deux nuits à Narbonne près de Boudewyn, voisin hollandais,  qui m’offre deux bières et un livre sur la Méditerranée le premier soir.

DSC_0948

Daniel arrive ce soir.

Il va m’aider à modifier le catamaran pour la Méditerranée,  à savoir supprimer l’électricité et installer les jerrycans pour le moteur thermique. Puis descendre le lendemain à  Port La Nouvelle et remâter. Je dois maintenant m’adapter aux météo du Sud. Par exemple:

Screenshot_2015-08-14-17-23-26

Un petit coup de Tramontane,  avec un BMS (Bulletin Météo Spécial) Avis de vent frais en cours pour se mettre dans l’ambiance. Il y a plein de spot de Surf dans la région.

L’eau de mer n’est pas loin, dans 21 km.

Et quelques images de Narbonne en attendant Daniel.
DSC_0955

DSC_0958

Et un ciel de Tramontane
DSC_0959
en attendant toujours Daniel, pas loin de la moitié du tour de France (extrait de la vidéo de FR3 MIDI-PYRÉNÉES).
Screenshot_2015-08-14-19-57-21

Plusieurs commentaires sur “C16 Canal de la Robine jusqu’à Narbonne

  1. Salut Ramses (Louis)
    Bravo, félicitations pour ton arrivée en méditerranée, je ne sais pas comment tu fais, mais tu nous expliqueras tout cela les longues soirée d’hiver à venir.
    Pour ma part bien modestement La Tranche – l’ile de Ré à donfe cet après midi.
    Bonne continuation
    A bientôt
    Denis (blow)

  2. Salut,
    Je rentre de vacances aujourd’hui et je me précipite sur le site. Notre bon Ramses est « on the road again » et c’est vraiment génial. Je reprends donc avec grand plaisir le suivi de mon petit feuilleton quotidien de l’été.

    • Salut Olivier, toujours fidèle. Je suis aux Saintes Maries de la mer, avec les moustiques. Je vais essayer d’aller à Marseille demain avant le coup de vent annoncé.

  3. Ce dimanche 16 : Elle s’est pliée en deux, elle marchait encore… puis elle a pris l’eau, et là c’était fini. Louis dit Ramses n’a plus de tablette… et ne peut donc plus mettre à jour le blog. Mais il se rattrapera vite dès qu’il se sera rééquipé !

    • Salut à tous.
      Voila, j’ai passé près de 36 h avec notre star, dont 24 de boulot.
      Depuis son passage à la télé, il est reconnu partout, j’en ai été témoin.

      A sa demande je passe le message..

      Suite à un problème mécanique de sa tablette (elle ne supporte pas une angulation de plus de deux degrés) il va avoir du mal à alimenter son blog pendant quelque temps, et il n’a plus de cartographie embarquée…
      Ce week end a été très chargé pour le remettre en configuration voile.
      Un peu allégé, le plan de pont simplifié, plus d’éolienne et son support, calage des nourrices, pour son « petit » hors-bord (il devra naviguer avec l’hélice dans l’eau), contrôle général, réparation d’un safran…
      Il est bien parti à 14 h en méditerranée de Port la Nouvelle sous un grand soleil, avec un de vent de NO force 3 ( là-bas il y a 300 jours de tramontane, force 4 minimum…)
      Il est bien arrivé au port du Barcarès à 18 h30.
      Demain objectif Portbou.
      Après ?
      Pensez à lui chaque matin, chaque soir, parce que ce n’est pas la croisière s’amuse tous les jours.
      Il y aura des photos

      Daniel

  4. Salut Ramses
    Tu vas bientôt retrouver les embrunts salés.. Tu as décidé d’augmenter ton empreinte carbone.. c’est plus sage car même si le Dart se débrouille bien dans les petits airs …et la brafougne ( mistral ,tramontane voire vent d ‘est..qui pourraient bien t’attendre au détour d’un cap), tu devras pouvoir rejoindre la côte rapidement. Question : Tu te verrais bien du côté des Maures et de l’Estérel dans combien de temps … dans tes rêves de navigateur averti?
    A bientôt…

    • Salut à tous.
      Je fais toujours le relais.
      Il est arrivé ce soir à Banyuls. Demain l’Espagne ?
      Après, pourquoi pas continuer dans le même sens pour rejoindre Menton ?
      J’ai oublié deux points:
      Il a fixé une girouette anémomètre high tech en haut du mat, avec renvoi automatique des données sur sa tablette (mince, elle est cassée).
      Il a abandonné sa mise à l’eau, ça affine la silhouette de son canot.
      Une anecdote, au ponton, samedi, un minot passe et dit à son père
      « regarde papa, un bateau avec des roues »
      Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.