Route16 fin Portsall

Après un départ toujours difficile (de quitter un endroit et des gens tous sympathiques) et les photos de Laurent (qui ne devrait pas tarder à me les envoyer sur mon e-mail ramses18@wanadoo.fr) route vers le NO courant tirant fort à droite. Un contrebord plat au large m’incite à tirer à terre en évitant les zones où la houle monte et déferle à l’approche des plages ou des récifs.
landeda-portsall

Le courant contre faiblit et les bords de près se font maintenant bien à 45 degré du vent.
Un dernier bord coupant à travers les îlots m’amène devant la vedette de la SNSM, puis je rentre dans la zone de mouillage et en trouve un libre au fond de la baie.
DSC_0522

DSC_0523

Mouillage, affalage, échouage sur le chariot afin de siphonner encore cette coque tribord. Bonjour,  c’est un Dart20 ? Non,  c’est un 18. Il y a toujours un Dartiste pas loin. Et de converse, Jean-Luc m’invite chez lui juste à côté pour me donner trois bouteilles d’eau et pour recharger pendant la nuit la tablette que je reprendrai demain matin à l’aube. Je retourne sur la plage préparer le trampoline pour une nouvelle nuit quand, traversant furtivement la baie asséchée, une fée passe près de moi et me salut aimablement. J’appris plus tard qu’elle se prénommait Catherine. Et toujours quelques jeunes au bord de la plage essayant de créer un nouveau monde pour y passer leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.