Route 18 Audierne et le Sein plat au Raz de la Vieille

4h30 réveil ce lundi six juillet. Une nuit en pointillés, on m’a tellement parlé des difficultés à passer la pointe du Raz que j’y ai pensé toute la nuit.  Debout, dernier contrôle des météos, des heures de marée,  des décalages de renverse avec la PM ou la BM. Départ 6h00 pour passer le Raz de Sein.

DSC_0572
Allez, c’est parti…… et salut aux pêcheurs matinaux.

Petit vent secteur Sud pour sortir du Port de Camaret, j’enroule la pointe du Grand Gouin puis passe loin des « Tas de Pois » vu ce que m’a fait visiter hier Yannick avec son 400 chevaux.  Descente face au vent du Sud,  je tire à droite et, à la demande de Pierre, je fait un contrebord pour mesurer l’effet du courant sur la route. Ensuite j’envoie à gauche vers Brezellec, refuge éventuel si besoin d’attendre et pour contourner les effets de contre-courant aux abords de la Pointe du Van.

201507061315 - Courants à Sein

J’approche le phare de la Vieille

201507061316 - Ramsès et la vieille
NB: les petits écarts de route,  ou le Z que l’on peut voir sur les tracés, peuvent avoir plusieurs cause autre que les effets de courant au cours d’une journée de navigation. Quand je largue l’amarre,  si ce n’est fait,  je vais sur un corp mort pour hisser la GV et ranger tout au clair. Ensuite, pour sortir du Port souvent en navigant,  j’arrête le moteur électrique et je le cale hors d’eau. Plus tard, les écarts peuvent être dû à un point GPS ou contrôle des repères visuels avec la carte sur la tablette,  un coup de téléphone si je peux répondre,  évitement au moteur, un point avec PC-Course,  une envie naturelle à assouvir, un déjeuner dans le calme,  prendre des photos, une dérive dans la pétole, éviter un obstacle, respecter une priorité, passer correctement une cardinale,  etc…  Vers l’arrivée affalage des voiles, remise en route du moteur…..   Comme quoi,  c’est très animé la vie à bord d’un solitaire.
201507061437 - Et il signa son passage de la pointe de son épée...
Fin du NB.

Le vent faiblit, puis se renforce brutalement 15-20 noeuds à  l’approche des hauteurs de la pointe du Raz. Un voilier passe près du catamaran ,  il me servira de lièvre toute la journée. Je ne prends pas l’option raz des cailloux mais je joue traditionnel, à savoir je passe les cardinales comme il faut. Aussi je passe le Phare de la Vieille puis la cardinale Ouest de La Plate que j’enroule asses largement pour ne pas être aspirer par le début du flot à venir. Je passe juste à l’étale de la renverse du basse mer. Ramses18 vu par la WebCam de Sein juste entre les deux tours.

201507061315 - Raz - Ramsès entre la vieille et la tourelle

Puis après la Plate

DSC_0573

Ensuite cap vers l’Ouest pour ne pas être aspiré par le courant. Et voici le parcour complet jusqu’à Audierne
camaret-audierne

A Audierne,  Jenny,  capitainerie du port, dirige les accostages sûrement et me propose une place sans risque de mise à couple avec mes petites coques.

DSC_0576

Audierne,  port de pêche très actif dans le temps comme me racontait Mme Le Bihan au petit déjeuner quand elle voyait par la fenêtre de l’école en face du port les pêcheurs débarquer les thons et autres grands poissons. Maintenant il ne reste que quelques bateaux de pêche et il y a nouvellement les plaisanciers. Les temps changent conclut-elle avec un peu de nostalgie.

Plusieurs commentaires sur “Route 18 Audierne et le Sein plat au Raz de la Vieille

  1. Hoedic la semaine prochaine, mince c’est raté, moi qui pensais avoir la chance de te voir passer au large du Croisic ce WE, c’est fichu.
    Bon vent à toi Ramses!

    • Bonjour Jean-guillaume, je vais essayer de me rapprocher de Lorient samedi puis du golfe dimanche. Je ne serai pas loin….
      A suivre.

    • Dimanche vers le golfe, tu espères…Dans tes rêves les plus fous .tu te verrais du côté de la Teignouse vers quelle heure ? Non, je rigole…

    • A voir !demain je vise Lorient Kernevel.
      Et rentrer dans le Golfe dimanche si le courant me porte.

    • Message bien reçu.
      Si tu le peux laisse moi un message sur mon portable 06.89.84.09.51 ( jour et plage horaire envisagés) ; je vais essayer de te faire un brin de conduite en partant de Carnac.
      Bon vent capitaine

    • Philippe, Je viens d’arriver samedi 11 Juillet à Lorient Kernevel. Demain dimanche j’essaye de rentrer dans le Golfe du Morbihan avant 15h30 marée haute

  2. Salut à toi Ô fils du Soleil et maintenant de la mer, je viens de me mettre à jour et je te dis : pas de déconcentration, les coques tiennent le coup et n’ont pas le mauvais oeil, les cailloux les plus gros sont passés mais les petits cailloux peuvent être encore à l’affut et entre les chaleurs de terre et l’eau encore très froide (16 ce dimanche au Porge sous le 45 e parallèle, ça risque de souffler et pas toujours du gentil thermique, qq orages peut être bien !! Bon, ceci dit, tu fais envie !! Je te fais pas la bise à cause de la barbe mais le coeur y est ! M

  3. Cher Louis, tu ne passes pas loin de la pointe de Talagrip , au fond de la Baie de Douarnenez, où ta soeur Catherine et moi avons de bons souvenirs. Je te salue depuis les flancs du Menez Hom où je suis encore jusqu à la mi juillet.
    Le Raz de sein peut être vachard, c’est vrai, mais tu sembles béni des dieux de la mer.
    Catherine, l’autre.

    • Bonjour Catherine V. l’autre. Effectivement je n’ai pas été à Douarnenez comme prévu initialement étant préoccupé par le passage du Raz de Sein qui s’est finalement bien passé.

  4. Bravo, Louis, pour avoir passé cet endroit difficile . Champion!
    Quand passeras -tu au large d’Hoedic ? On y est tout juillet sauf la troisième semaine où nous serons à Beg Porz dans la ria du Belon . À bientôt frangin.

    • Je passerai au large d’Hoedic semaine prochaine, étant à Concarneau jusqu’à samedi.

  5. Quand je pense que je me suis pété la g….. en traversant la rue à 100 m de chez moi !… tu me fais râler 😉

    • Hé oui Hervé. Faut pas aller au bistrot se péter la g…. quand on est un jeune retraité. Attend au moins novembre que je sois rentré de la mer.

  6. un conseil: pour le bouquin: rajoute du vent, des vagues, des angoisses,de l’émotion, des rochers affleurants , des tourbillons de courants , des animaux marins menaçants , des tornades , des éclairs , la faim, la soif , le doute, les pannes, la casse …. et si tu peux un peu de sexe aussi , c’est indispensable si tu veux faire Ruquier et Ardisson à la rentrée 😉

  7. Ramses tu nous fais de l’anti Bourgnon, de l’anti héros, tout à l’air simple et facile , la mer est plate , les courants portants , le vent docile, les côtes accueillantes … et les filles ??? je connais Camaret il n’y a pas que le curé 😉
    Bon c’est vrai que tu as un Dart alors tout est simple 😉

    • Ben oui! Avec un Dart, tout le monde vient me voir. Un troisième article dans le Télégramme. Et tout le monde est gentil, serviable, accueillant avec moi, est-ce cela la génération papy-boom? Bienvenue au Club.

  8. Comme quoi, tu ne t’es pas levé tôt pour rien… Tu as pris le bon choix en tentant le passage à l « étale » de BM – peut-on vraiment parler d’étale de courant à cet endroit d’ailleurs !
    Racontes-nous en plus Ramses !
    Ton routeur du matin 😉

  9. eh bien je crois que les Alpes et le Pyrénées avec leurs cols hors catégories sont passées, tu vas pouvoir attaquer la plaine… Il vont te manquer les cailloux et les courants à 4 Knts le long des grandes plages de sable.

    • C’est vrai, moins de cailloux, mais beaucoup plus de houle, et de la grosse du FarOuest bien gonflée ondulant à plus de deux mètres avec ses rondeurs croisées qui vous prennent par tous les bords.

  10. Yessss !!!!!
    Et il l’a passé et haut la main…sans faire raser les cailloux aux coques de Nicolas
    En route maintenant pour les plages de la côte sud de la Bretagne, ses baies et son ..eau (presque) chaude … Bref tu as presque fait le plus gros …rien que du bonheur… Fais gaffe quand même, y a une dépression qui se pointe en début de semaine prochaine

    • Bonjour Philippe, oui je pensais que le plus gros était derrière, mais j’oubliais notre belle et grande houle d’Atlantique, longues ondulations ou tôle ondulée court, toujours Rock’nRoll comme l’arrivée à Concarneau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.