Route 17 Camaret, du plat dans le Four puis plus rien

Au revoir Portsall et Jean-Luc et Catherine,  8 heure départ vent de secteur Est avec le courant. Mer plate faible houle. Vers 10h00 je passe l’Aber Ildut, mer toujours calme.
DSC_0538

 

et toujours de beaux rochers en passant l’Aber Ildut.
DSC_0539

J’attend le passage du Four…..

Plein de voiliers passent au large, j’en compte seize au moins,  jamais vu autant navigant en même temps depuis que je suis parti. 11h30 je passe Le Conquet.  Ne soyez pas déçu il n’y avait aucune vague petite ou grosse, un vrai billard. Arrêt devant la pointe de Kermorvan pour un point avec Pierre sur les options possibles ensuite pour rejoindre Camaret.  Les voiliers partent à gauche, à terre, et, joueur, je pars à droite plein Sud pour profiter d’une rotation du vent de 135 vers 180. 14H00 le vent ne tourne pas et pétole,  le courant me repousse au Nord. Et un petit vent d’Est soufflote un petit air qui m’éloigne de Camaret.  Le temps passe et passe encore. Un coup de moteur électrique jusqu’à 50% de charge pour me recentrer vers l’Est,  ça marche un peu et je me fait aspirer vers Brest, Oups! Encore un peu d’air et un coup de moteur me recolle sur la pointe du Grand Gouin. La charge batterie baisse et baisse toujours, 20% cela devient critique. J’arrive enfin à rentrer au port avec, en prime, une place tout à côté des restaurants touristiques et du quai d’où j’écris ce blog.
DSC_0541

DSC_0542

DSC_0547

19h30 une journée démarrée à toute vitesse (jusqu’à 10 noeuds avec le courant) qui se termine bien tard au port.

Aujourd’hui samedi repos et journée réflexion pour voir comment aborder la « dernière » grosse difficulté qu’est le passage du Raz de Sein réputé très difficile.
Parmis les divers conseils entendus (raser le bord, tourner au loin la cardinal Ouest Chaussée de Sein, attendre le vent de secteur Est ou Nord, ….) celui de Jean-Luc me semble le plus réalisable, par vent de secteur Ouest (il est plutôt de travers par rapport au courant,  et entraîne la houle à déferler). C’est de passer pendant les 20 minutes de l’étale de PM (1 heure avant la PM de Concarneau) en tournant largement le Phare de la Vieille.
Les PM de Concarneau du cinq juillet seront à 7h37 et 19h57
Alors la nouvelle question est: Passage avec l’étale du matin ou avec l’étale du soir ?

Et comme suggère Olivier pourquoi pas avec l’étale de marée basse.

Yannick qui connaît les pêcheurs du Raz de Sein (revoir Thalassa d’hier soir) me conseille plutôt lundi au début du jusant. La nuit porte conseil, et les Huîtres de Ô Bar à Huîtres et petit muscadet,  c’est le paradis.

DSC_0551

Rencontre ponton avec Johan, moniteur de voile à Camaret, près de son catamaran 18 pieds aussi. Il me dit que ça passe entre terre et la Vieille et que ça raccourci bien le trajet. Je verrai lundi.

Plusieurs commentaires sur “Route 17 Camaret, du plat dans le Four puis plus rien

  1. Ca y est, Ramses a caressé la vieille, mais sans s’attarder !
    Le raz est passé, le compte-rendu d’étape sera rédigé depuis Audierne…

  2. super passage du raz de sein juste dans les temps , bravo , chapeau l’Dartiste !

  3. Dis, Ramses, tu consultes ta trace faite et tu nous fais une évaluation de ton autonomie au moteur ? Cela aidera bien P&O organisation à gérer ta sécu…

  4. Bravo ´pa !
    Be safe please !! Be very safe … we need you

    T’as un superbe début de parcour !!

    Have a joly grate fun . But be safe please 😉

  5.  » du plat dans le four  » alors là chapeau , pas mieux 🙂
    excellent titre de chapitre !..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.