Route 2bis de Calais à Boulogne

 

Samedi 09 mai, 16:00, quelques difficultés ce jour pour bloguer clairement, avec les belles photos préparées et leur position, et  surtout avec un excès de la  mousse de mai ,  donc je reprends Boulogne.

DSC_0008

Approche de Cap Blanc Nez

Vendredi 08 Mai, reprenons . Donc écluse de 05:25, amarrage sur une bouée dans l’avant port, hisser les voiles  tout finir de ranger et départ au moteur car pas de vent, échange de salutations avec la Capitainerie sur le 17 et sortie du port, vent léger avant 7 heure.

Départ de Calais

Calais

DSC_0005

Faut pas rester dans le chenal des Ferries

Le courant m’emporte à 2-3 nœuds vers l’Ouest, alternant petit vent et grosses molles. Enfin Cap Blanc Nez vers 10 heures.

La plage de Wissant comme un miroir, mise en route du moteur jusqu’au fameux Cap Gris Nez surmonté du CROSS.

DSC_0009

Au Cap quelques marmites remontant du fond, un peu comme dans le Golfe, en moins grand ce jour-là.

Puis vent et courant portant, 6-7 nœuds droit vers Boulogne.Super, c’est bien un Dart18 filant sur l’eau. Sentiments de liberté et de légèreté, hé oui. Mais moments trop courts car le vent tombe, je me rapproche de la côte avec le peu d’air qui reste, et dérive 2 nœuds vers Boulogne. Un peu de moteur pour rentrer dans la rade et rejoindre quai Chanzy.  Ciel gris et petit pluie et accueil des curieux devant ce catamaran façon baroudeur. Vite à la brasserie du coin, une grande bière et un « Welch » jambon, spécialité flamande au Chedar fondu dans un grand poêlon. Fatigué, après réparation du petit bout de l’enrouleur, je trouve un lit pas trop cher 39 Euro pour passer une bonne nuit après une bière et un spaghetti bolognaise.

Samedi matin 09:00 retour au bateau avant de trouver un petit déjeuner. Grosse mauvaise surprise en arrivant au cata. Recouvert de tâches verdâtre verdâtres partout. Faut voir les photos sont j’arrive à les insérer. Elles sont tombées en haut ce coup ci.

DSC_0011

DSC_0012

Et ce n’est pas tout…  je vais au Ship un achat et je revient pour la suite..

Donc la suite de la mousse de mai. Je vais à la Capitainerie Plaisance qui me prête un balai brosse et un tuyau d’arrosage…  Et j’arrose et je brosse, et j’arrose encore et brosse encore,  ouf c’est à peu près propre.

Et un haut-parleur annonce un lâché de barrage,  les mouettes et les canards quittent leurs cailloux et l’eau arrive de la retenue supérieure. Avec ! Avec la mousse de mai comme je l’appelle, et ça arrive et ça descend et ça s’accumule et ça s’entasse à presque recouvrir la coque arrière. Grosse déprime du laveur de coque.
DSC_0022

Aller, Force et Courage, comme disait si justement Marcel. Reprise du tuyau d’arrosage et du balais-brosse, quand PapaBar, Guide de pêche, est arrivé aussi pour nettoyer son bateau, très bien équipé avec karcher 150 bar qu’il m’a très gentiment prêté. Et renettoyage karcher avant que le « vert de mai », comme on l’appelle ici, ne se fige comme les pipes d’écume et laisse un vert indélébile. Pierre m’a dit que c’était « Phaeocystis globosa ».
Demain matin, un peu comme hier matin, départ 7 heures et descente avec le courant de marée et le vent qu’il y aura. Objectif une des trois baies à suivre.

Plusieurs commentaires sur “Route 2bis de Calais à Boulogne

  1. Super tes reportages Papa . Le nord te ramène à tes origines … Et semble déterminé a te garder … Et ne pas te laisser en repartir si vite !!!!

  2. merci pour ce sympathique récit , c’est la nouvelle série de l’été qui va cartonner!
    soit jeun’s : fais nous qq selfies .
    Prends le temps de te poser, ça c’est top , c’est ça la retraite non?

  3. … il faut lire: seins de glace et non pas ceint de glace 😉
    En tout cas tout ça me semble très sain même si ce n’est pas tous les jours ta fête 😉

  4. Merci pour le coté culturel O Ramses fils du soleil : la mousse de mai N’EST DONC PAS la bière du mois ! Ceci dit si mes souvenirs Lillois sont bons, le pain rassis du Welsh est ramolli …à la bière . J’avais entendu parler d’une croisière sobre et légère lors de l’éviction de ton passage à Bordeaux ? Bonne nav dans l’air de ces journées ensoleillées, les saints de glace tesont doux…

    • il faut lire évocation bien sur. Bises velues de Coyote

  5. nous voilà rassurés .
    le Touquet! tu t’embourgeoise Ramsès 😉 j’espère que tu es arrivé à marée haute car d’après mon souvenir à marée basse tu dois avoir 800 m à remonter …. mais ils ont des tracteurs . profite du soleil , ça ne va peut être pas durer.

  6. Pierre&Olivier Organisation signalent que notre ami Ramses était hier soir en sécurité au Centre Nautique du Touquet. Quelques pannes d’électronique l’empêchent de communiquer…

  7. Bonjour,
    nous vous avons vu votre bateau depuis Boulogne, bravo pour cette belle aventure !! Ca fait rêver !!
    Bon vent et bonne route.

  8. Ramses … Ce n’est pas un Melsh …. tu devais en avoir plein la bouche mais un Welsh … Spécialité créée par les soldat pendant la guerre 14 qui faisait fondre les croutes de fromage et le vieux pain rassi … A priori adopté par les soldats galois 🙂 d’où le nom …. Bon appétit et bon vent pour la suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.