Route 04 Galère du 12 Mai suite n°2

Dimanche 17 mai. Départ 7hr pour prendre la remorque à la BNO puis je fais route vers Angoulême pour déposer les deux coques abimées à France Catamaran. Déjeuner sympathique avec Thierry et Christine et toutes nos histoires de Dart18 et de régate et mes aventures dans ce début de Tour de France.

ramses

Thierry, Christine et Ramses

Route vers le CVB à Carcans pour rejoindre Alain le père de Nicolas (voir l’article : Route 04 Galère du 12 Mai suite). Nous nous étions déjà rencontré il y a quelques années lors d’un Raid des Baleines pour réparer un étai de foc cassé. Bombanne, un  temps magnifique, ciel bleu, soleil et bonne chaleur prémices de l’été dans six semaines alors que, dans la Manche, le printemps peine encore à se faire sentir. Démontage facile du Dart18, quand les poutres ne sont pas « soudées » aux coques. Arrivée chez Alain et son épouse qui m’hébergent pour la nuit. Apéritif à la Suze généreusement servie, diner avec le magret de canard fait maison et histoires de navigation, de la régate des Moth à foil et mes aventures avec les pompiers et les gendarmes de Criel sur Mer mardi dernier. La soirée se prolonge, Alain faisait de l’électronique automobile chez Bosch pendant que je faisais de l’électronique automobile chez Valeo. Bonne nuit au calme. Le lendemain matin je montre à Alain « Weather4D » le logiciel de navigation que j’utilise pour préparer les étapes de chaque jour avec la météo détaillée sur une semaine, le chargement automatique des fichiers Grib et les cartes marines du Shom.

DSC_0080

Station radio émetteur F5SVU d’Alain

Alain, qui est aussi radio amateur de longue date, me montre sa station radio F5SVU de 100 Watt et son antenne à gain positif, et me transmet tous les canaux et horaires des bulletins météo sur les VHF en France. Au revoir et remerciements et je repars avec deux belles coques gris clair vers la BNO, avec un arrêt chez France Catamaran au passage. Un petit coup de fil à Michel, je ne pourrai pas déjeuner avec lui en passant à Bordeaux, faute de temps et de charge de travail sur la remise à niveau du catamaran, on remet cela pour le mois de juin, sûr. Angoulême, bonjour Eric, rapide coup d’œil expert sur les coques. Mise de cadènes de patte d’oie renforcées, changement du pied de mât, auscultation des coques et de leurs 50 trous, et retour vers la BNO.

DSC_0082

Les nouvelles coques, gris clair et liseré rouge, avant la déco

19 heure, enfin chez moi. J’ai évalué que, pour cette galère, j’aurai fait 5 heures de train et 2500 km en voiture.

Anne me suggère deux choses: 1 faire une FAQ où vous trouverez par exemple : Oui, il y a bien 25 trous dans une coque de Dart18, c’est normal; 2 faire un « Who is Who ».

Plusieurs commentaires sur “Route 04 Galère du 12 Mai suite n°2

  1. Les « patte d’oie renforcées », c’est pour ramer quand il n’y a plus de vent ? 🙂

  2. .La vie n’est pas un long fleuve tranquille !!
    En lisant les commentaires de ta petite promenade, on le comprend très vite.
    Tu as eu de la chance de ne pas avoir plus de casse que cela sans compter les blessures.
    Va doucement Louis Le moral est là Alors continue à nous faire rêver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.